lundi 29 février 2016

Foncia et Domicim s'unissent pour le meilleur ou pour le pire à Eikenott et Vaud ?

Chers lecteurs,

Le bruit courait depuis des mois dans le quartier d'Eikenott Gland que 
Foncia avait racheté les immeubles de Domicim, ce dont certains ne se réjouissaient pas vraiment. Au vu de cette annonce et de la raison sociale, ainsi que du site Foncia détourné sur celui de Domicim, j'aurais plutôt tendance à croire le contraire : Domicim reprendrait les immeubles de Foncia ?


Quoi qu'il en soit, comme vous pouvez le constater la publicité continue à être pour le moins irréaliste :


On y montre encore des rues plates, des jeux pour petits enfants, des arbres, de la pelouse, or, ce que nous avons, ce sont des rigoles tous les trois mètres où personnes âgées et jeunes valides se cassent la figure, impraticables aux personnes à mobilité réduite, des jeux pour petits inexistants, les autres à la limite du danger



et pour tout gazon des herbes des champs auxquelles il ne vaut mieux pas se frotter et dont toutes les jolies fleurs cette année ont été bouffées par la luzerne.

Photo 2014 :


Bah oui, dans les champs il y a de la luzerne et les vaches les arrachent en les mangeant tandis que les concierges du coin les passent à la tondeuse quand ils ne chassent pas avec une souffleuse à feuilles qui fait un bruit insupportable des journées entières, les petits graviers coupants destinés aux jeux des enfants. Graviers qui leur font mal, que les tous petits mangent, assaisonnés aux pipis ou cacas de chiens , c'est selon, car il n'y a autour de ces jeux aucune protection.



Amenons donc nos enfant et petits-enfants si nous en avons, jouer dans les très jolis parcs pour enfants de la Ville de Gland, car ça, c'est au moins une chose que cette ville sait très bien faire à défaut de savoir faire des rampes de trottoirs aux passages piétons pour pouvoir y accéder :



Nous vivons donc dans un quartier eco-minergie dans lequel on n'a, comme vu sur ce blog de nombreuses fois, aucune idée de l'écologie ni des coûts que génère la minergie.

Alors qu'ils continuent à vendre leur blabla à prix d'or, moi je continuerai à montrer la réalité. Et la réalité c'est que même les jeunes s'en vont au bout d'un an, remplacés par d'autres qui croient au Père-Noël, tandis que les vieux, eux, y sont enfermés à jamais pour diverses raisons dont l'attitude des régies n'est pas absente et que j'expliquerai dans un autre post. 

Bon, c'est sûr, c'est pas comme ça que je vais arriver à trouver


vu que ces deux régies doivent bien posséder à elles-seules les 3/4 du parc immobilier vaudois. 

Vaud va-t-il devenir comme Genève où une régie possède à elle-seule les 3/4 du parc immobilier, dont presque tous les immeubles subventionnés tout en étant propriétaire via des sociétés immobilières ? Ce qui ne laisse aucune chance aux priorités, seuls 20% étant dévolus à décision de l'Office Cantonal du Logement GE.

Un nouveau lobby immobilier est-il en train de se créer sur Vaud ? Attention le Canton et espérons que les petites régies ayant encore le sens de l'humain et le respect du locataire, pourront survivre à tout cela.


Le Tigre

mercredi 10 février 2016

Eikenott Gland – la ventilation rebelle

Oui, chers lecteurs, à Eikenott et surtout avec nos constructeurs Losinger-Marazzi et Bouygues Construction, on n'est jamais à l'abri de surprises, vous le savez, n'est-ce pas, depuis le temps de ce blog ?

Parlons aujourd'hui des ventilations censées nous apporter cet air pur écologique, minergique et tique-tique-tique qui pique les yeux grave, comme diraient les jeunes.

Il aura fallu attendre 2 ans moins des poussières, juste avant la fin de la garantie du constructeur pour que notre propriétaire SUVA et notre régie FONCIA se réveillent enfin, malgré de nombreuses réclamations restées sans objet, ni réponse d'ailleurs.

Les analystes en tout genre, retroussez vos manches et faites-nous des statistiques sur le temps de réaction des différents intervenants, ce blog peut en témoigner avec dates.

Donc, nous avons :

1 ventilation censée apporter de l'air pur dans chaque pièce : celle-ci :


Oui mais, celle ci diffuse depuis presque 2 ans des odeurs de toute sorte, cuisine, tabac, parfum et même shit, selon l'étage, la colonne, l'appartement. Au choix. Chez moi, c'est un parfum genre parfum d'ambiance  de diffuseurs dans les prises électriques, alors que je suis totalement allergique aux parfums de synthèse et chimiques, distillés depuis plusieurs mois.

et

1 ventilation cuisine censée absorber l'air vicié, celle-ci :


Absorber l'air vicié de la pièce, ah oui ? L'expérience montre que tout ce qui est absorbé par la hotte de cuisine ressort immédiatement dans la pièce : vidéo non montée, cause plus de place du tout du tout dans mon ordinateur :

video


Résultat :

Nausées, maux de tête, fatigue, difficultés respiratoires et conjonctivite chronique engendrées déjà par la dispersion des spores de moisissures dans tout l'immeuble pendant des semaines, aggravée par cette apparition de parfum bien chimique dont raffolent certains pays voisins :


Nous sommes bien à Eikenott Gland, la construction où tout est possible. Après vérification chez d'autres locataires, mais pas tous, certains n'ont qu'un problème sur deux, la même chose se produit.

J'imagine que s'il y a des pales dans ces ventilations, elles ont tout simplement été placées à l'envers ou qu'il y a un joli mélange de tuyaux. Sinon, me demande quelle pourrait en être la raison. Mais modifier ceci, ne me semble guère possible sans casser des murs…

En tout état, nous remercions humblement notre propriétaire et notre régie d'avoir attendu le dernier moment possible pour la sauvegarde de leurs deniers et d'avoir "oublié" de préserver notre santé malgré de nombreuses réclamations depuis près de 2 ans. Ici, il faudra que quelqu'un meure d'une chute sur les RIGOLES pour que quelque chose se passe, par exemple.

Losinger-Marazzi devrait m'offrir un Macbookpro et un DD de 4 To de sauvegarde pour que je puisse stocker toutes ses " losingerei  "et en faire un délicieux montage bêtisier.

Maintenant, si les "Verts Suisse" veulent se cotiser, ils sont les bienvenus ;)


Le Tigre

mercredi 3 février 2016

R.I.P. On nous prend tout, même notre langue

Quoi, il n'étaient pas beaux nos chapeaux circonflexes ? ^^^^^

Ni nos oignons avec iiiii

Et bien d'autres choses encore ?


Je m'interroge sur la disparition de toutes nos valeurs, celle de pouvoir danser ou chanter dans la rue, d'être heureux sans se culpabiliser, celle de pouvoir marcher sans se casser la "gueule"  ou les os sur des rigoles, celle de pouvoir s'exprimer et d'être entendu, celle de pouvoir recevoir une réponse à une lettre, celle de pouvoir manger une nourriture saine et sans pesticides, celle de pouvoir faire valoir nos droits quels qu'ils soient, et maintenant sur celle de pouvoir apprendre à nos enfants l'importance, l'énergie et la poésie d'une langue.

Je ne prétends pas ne jamais faire d'erreur de français ou d'autres langues, mais je remercie tous ceux qui me le feront savoir et me permettront d'améliorer ce savoir. Où seront-ils demain ? Relégués dans les archives d'un monde obsolète et robotisé ?

Je n'ai rien contre les nouveaux mots, ceux que l'on invente au fil du temps, des modes, j'en ai inventé plein, formules poétiques sans avenir parfois, je ne veux juste pas qu'il prennent la place des anciens, mais qu'ils s'y ajoutent comme une continuité de la vie, comme un arbre qui déploierait ses branches vers l'avenir.

Je suis musicienne. Chaque langue a sa musique, un é, un è, un ê, n'aura pas, jamais, le même son. Tout comme "saudade" ne sera jamais traduisible en aucune langue, un son qu'il faudra ressentir par l'expérience plutôt que le comprendre par l'intellect.



Va-t-on aussi nous enlever nos "X" ? Tous ces hiboux, cailloux, genoux, poux etc… ?


Au commencement n'était pas le verbe, mais le son. Il ne peut y avoir de verbe sans son, soyons réalistes. Et les sons que nous entendons aujourd'hui ne sont plus que des ondes électro-magnétiques robotisées qui nous pourrissent la vie et ne nous aident aucunement à grandir.

Enfants d'aujourd'hui, n'acceptez pas de devenir les robots de demain. N'acceptez pas que l'on rabote votre passé, votre essence, vos racines, inventez des milliers de nouveaux mots si vous pouvez en être créateurs, mais n'oubliez pas le son de ceux qui vous auront créé.

Quelques détails en plus


Le Tigre